Wikimedecine ne dépend d'aucun subside. Sa réalisation a été faite sur fonds propres qui ne suffisent plus à assumer ses frais de fonctionnement sans recourir à la publicité. Pour cette raison, nous demandons à nos lecteurs qui estiment utile qu'il perdure de nous aider au travers de dons ou de l'achat de livres du site.
Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks

Oeil rouge

L'oeil rouge, douloureux ou non, est un motif fréquent de présentation aux urgences ou en consultation, englobant des pathologies bénignes comme de véritables urgences.

De façon générale, les yeux rouges douloureux et/ ou associés à une diminution rapide de l'acuité visuelle nécessitent de règle un traitement (semi)-urgent alors que les yeux rouges non ou peu douloureux sans diminution rapide de l'acuité visuelle signent généralement une pathologie bénigne.

Orientation étiologique

A noter que nous excluons ici les cas d'association à une exophtalmie (protrusion anormale du globe oculaire) et/ ou une paralysie oculomotrice, pour lesquels d'autres étiologies plus rares sont à évoquer (voir les chapitres correspondants).

Les urgences de ce groupe sémiologique sont le glaucome aigu, qui nécessite une prise en charge hospitalière urgente, suivi des kératites, sclérites et uvéites, nécessitant un avis ophalmologique en (semi)-urgence. Ces cas sont à suspecter en cas d'importantes douleurs, d'anomalies pupillaires ou de diminution de l'acuité visuelle.

Cependant, les pathologies les plus fréquentes sont habituellement bénignes et spontanément résolutives : conjonctivites et hémorragies sous-conjonctivales. 

Oeil rouge - schéma diagnostique

Principales étiologies

Elles sont abordées dans des chapitres spécifiques :

  • Oeil douloureux et/ ou diminution de l'acuité visuelle (urgence jusqu'à preuve du contraire) :
    • Glaucome aigu
      • La principale urgence absolue à ne pas rater
      • Typiquement l'oeil est rouge ou présente un cercle rouge péri-kératique, est en mydriase, est le siège de douleurs atroces et est dur au toucher. Diminution rapide de l'acuité visuelle.
    • Uvéites antérieures (iridocyclites)
      • Urgences ophtalmologique relative
      • Typiquement, l'oeil est rouge ou présente un cercle rouge péri-périkératique, présente éventuellement un hypopion et/ ou est en myosis. Douleur oculaire légère à modérée et fréquente diminution légère à modérée de l'acuité visuelle.
    • Kératite
    • Sclérite et épisclérite
  • Oeil non ou peu douloureux et absence de diminution de l'acuité visuelle :
    • Conjonctivite
      • Généralement d'origine virale. Rarement allergique ou bactérienne
      • Rougeur diffuse unilatérale ou bilatérale, prédominant dans les culs-de sac conjonctivaux, prurit, oedème palpébral
    • Hémorragie sous-conjonctivale
      • Habituellement spontanée et spontanément résolutive. Plus rarement en lien avec un pic hypertensif, un surdosage en anticoagulants ou un trauma oculaire
      • Typiquement on observe une hémorragie sous conjonctivale sectorielle isolée. Plus rarement un véritable hématome étendu

A noter enfin que des "yeux rouges chroniques" non ou peu douloureux et sans baisse d'acuité visuelle peuvent, rarement, se rencontrer dans diverses conditions : troubles de la réfraction sub-cliniques non corrigés, hétérophories mal compensées, syndromes secs (neuroleptiques, Sjögren,...),... Un examen ophtalmologique sans urgence fera le diagnostic.

Glaucome aigu de l'oeil droit, rouge et en mydriase

Glaucome aigu de l'oeil droit, rouge et en mydriase

Uvéite antérieure - oeil rouge avec hypopion

Uvéite antérieure - oeil rouge avec hypopion

Conjonctivite bilatérale

Conjonctivite bilatérale

Hémorragie sous-conjonctivale

Hémorragie sous-conjonctivale

Kératite - cercle périkératique

Kératite - cercle périkératique

Situations particulières

Oeil rouge chez les porteurs de lentilles

Les porteurs de lentilles sont prédisposés aux conjonctivites et kératites. Augmentation du retard diagnostic, de la sévérité, de germes gram négatifs et d'amibes → retirer les lentilles + initier le traitement + consultation ophtalmologique rapide systématique.

Oeil rouge après anesthésie générale

Avis ophtalmologique systématique. Deux diagnostics menaçant la vision et plus fréquents dans ce contexte sont à éliminer :

  • Glaucome aigu
  • Kératite d'exposition (fermeture palpébrale incomplète), évoluant plus fréquemment vers la perforation cornéenne que les autres kératites

Oeil rouge après chirurgie oculaire ou trauma

Avis ophtalmologique systématique pour exclure une endophtalmie.

Auteur(s)

Shanan Khairi, MD

Wikimedecine est réalisé dans un but non lucratif et ne dépend d'aucun subside. Sa réalisation a été faite sur fonds propres qui ne suffisent cependant plus à assumer ses frais de fonctionnement sans recourir à la publicité. Pour cette raison, nous demandons à nos lecteurs qui estiment utile qu'il perdure et s'améliore de nous aider au travers de dons ou de l'achat de livres du site.
Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks
Suivez le site
Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter Suivez nous sur dailymotion
Partagez l'article
Partagez l'article sur Facebook

Les vidéos du site

L'usage du site, tant pour les visiteurs disposant de qualifications médicales que les autres, suppose avoir pris connaissance de ses Avertissements, de sa Politique de confidentialité et de sa FAQ.