Prophylaxie anti-infectieuse (prévention des infections dans la communauté)

Il y a de nombreuses manières de prévenir ou de réduire le risque d’infection dans la communauté soit à l’échelle d’une population (vaccination systématique, hygiène publique), soit à l’échelle d’une sous-population particulièrement exposée à un risque (vaccination du voyageur), soit à l’échelle d’un individu (vaccination et prophylaxie adaptées aux caractéristiques particulières d’un individu), soit à l’échelle d’un individu en prophylaxie post-exposition.

Les stratégies de prévention reposent essentiellement sur :

  • les mesures d’hygiène,
  • les mesures d’éviction et d’écartement,
  • la vaccination,
  • l’antibioprophylaxie,
  • la prophylaxie post-exposition.

Ces stratégies se complètent pour former un ensemble cohérent de prévention. Ainsi, à titre d’exemple, les conseils aux voyageurs se rendant en zone tropicale comportent des conseils d’hygiène (hygiène alimentaire, utilisation de repellents, …), des recommandations vaccinales (fièvre jaune, fièvre typhoïde, …) et la prophylaxie antimalarique.

Certaines de ces mesures sont déclinées à un niveau international (gestion des alertes sanitaires internationales [ex récent Ebola], exigence de vaccination internationale type fièvre jaune), d’autres à un niveau national (salubrité publique, potabilité de l’eau, sécurité de la chaine alimentaire, inspection d’hygiène, campagnes de vaccination), d’autres au niveau des collectivités (écoles, entreprises, etc.). D’autres enfin relèvent directement de la relation médecin-patient. C’est de celles-ci que traite ce chapitre.

Le médecin joue un rôle essentiel d’information du patient, rôle d’autant plus important si ce dernier est à haut risque ou peu informé. Il s’agit de s’assurer que chaque patient bénéficie bien de l’ensemble des vaccinations et prophylaxies qui lui sont utiles et de l’information précise des règles d’hygiène commune d’abord et puis éventuellement qui lui sont propres. Il est également important que chaque médecin maitrise parfaitement les risques spécifiques des traitements qu’il propose à un patient (ex anti-TNF et tuberculose).

Sont abordés en détail dans des articles séparés :

Auteur(s)

Pr Baudouin Byl, MD, PhD

(Mis en forme, revu et modifié par Dr Shanan Khairi, MD)