Accidents vasculaires médullaires

Les accidents vasculaires médullaires, ischémiques ou hémorragiques, sont rares et mal connus. Ils constituent des urgences dont la prise en charge est mal codifiée (généralement calquée par consensus sur celle des accidents vasculaires cérébraux qui repose sur une véritable evidence), l'essentiel pour les infarctus médullaires étant d'exclure une cause embolique, une pathologie aortique, infectieuse, inflammatoire, hématologique, un infarctus myocardique, une compression médullaire ou une thrombose veineuse.

Ils regroupent :

Il ne faut pas perdre de vue que face à un syndrome médullaire d'installation (sub)-aiguë (cf chapitre spécifique), d'autres diagnostics bien plus fréquents et potentiellement accessibles à un traitement médical et/ ou chirurgical en urgence sont à exclure en priorité.

Auteur(s)

Dr Shanan Khairi, MD