Wikimedecine ne dépend d'aucun subside. Sa réalisation a été faite sur fonds propres qui ne suffisent plus à assumer ses frais de fonctionnement sans recourir à la publicité. Pour cette raison, nous demandons à nos lecteurs qui estiment utile qu'il perdure de nous aider au travers de dons ou de l'achat de livres du site.
Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks

Hypernatrémie

Une hypernatrémie est définie par une natrémie > 145 mmol/ l, sous réserve des normes propres au laboratoire de référence. Tout comme l'hyponatrémie, elle traduit dans l'immense majorité des cas un problème hydrique plutôt que sodé.

Clinique

Signes de déshydratation : soif, confusion, léthargie, altération de la conscience, rigidité et faiblesse musculaire, psychose, syndrome pyramidal bilatéral, rares crises épileptiques, muqueuses sèches, globes oculaires hypotoniques, pli cutané, tension artérielle abaissée (augmentée en cas d’hypernatrémie hypervolémique), tachycardie, oligurie, fièvre. Risque d'hématomes sous-duraux ou intracérébraux, ++ chez enfants et vieillards.

L’encéphalopathie métabolique se manifeste généralement à > 150 mmol/ l (céphalées, somnolence) et devient menaçante à > 155 mmol/ l (hyperréflexie, crises épileptiques, coma, décès).

Algorithme diagnostique

Etapes : ionogramme sanguin, évaluation clinique de la volémie, osmolalité urinaire, test à la desmopressine.

Hypernatrémie

Prise en charge thérapeutique - Traitements

Le déficit en eau libre = Poids x 0,5 (0,4 si F) x ([Na]sang – 140)/ 140

Les cellules compensent en synthétisant des substances osmotiquement actives → correction progressive pour éviter un œdème cérébral (maximum 0,5 mEq/ l/ heure). Se baser sur la formule : "Le changement attendu de Na (en mEq) pour 1 l de perfusion = ([Na]perfusion - [Na]sang) / (0,6 x poids + 1)". Administrer la moitié du déficit en eau sur les 12 premières heures, l'autre moitié en 24-48 heures.

  • Etiologique si possible
  • En cas de diabète insipide central : desmopressine (Minirin) 1-2 µg x 2 IV
  • En cas d'hypervolémie : arrêter les apports hypertoniques + G5 + lasix 20 mg IV x 1-8/ jour
  • NB : préférer un maximum d'apports per os, l'utilisation de NaCl 0,45% nécessite le double de volume.
  • perfusions hypotoniques : G5 ou NaCl 0,45% +- lasix
  • en cas d'hypovolémie sévère une perfusion de NaCl 0,9% peut s'imposer initialement (prévenir un intensiviste). En cas d'hypoglycémie associée, utiliser du G5 seul ou en association avec d'autres solutions.

Auteur(s)

Shanan Khairi, MD

Wikimedecine est réalisé dans un but non lucratif et ne dépend d'aucun subside. Sa réalisation a été faite sur fonds propres qui ne suffisent cependant plus à assumer ses frais de fonctionnement sans recourir à la publicité. Pour cette raison, nous demandons à nos lecteurs qui estiment utile qu'il perdure et s'améliore de nous aider au travers de dons ou de l'achat de livres du site.
Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks
Suivez le site
Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter Suivez nous sur dailymotion
Partagez l'article
Partagez l'article sur Facebook

Les vidéos du site

L'usage du site, tant pour les visiteurs disposant de qualifications médicales que les autres, suppose avoir pris connaissance de ses Avertissements, de sa Politique de confidentialité et de sa FAQ.