Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks

Myopathies héréditaires - dystrophies musculaires

Révision de 29 février 2016 à 03:37 par Nanash (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

= maladies dégénératives héréditaires du muscle (altération primaire des fibres musculaires), +- autres lésions (cristallin, myocarde, endocrines, os, SNC,…)

Clinique

Clinique commune

  • faiblesse + amyotrophie, ++ à prédominance proximale (ceintures) (! Parfois distal tel que dans Steinert)  (! Possible "pseudo-hypertrophie", présente dans 90% des Duchenne)
  • absence de troubles sensitifs (différence avec les atteintes neurogènes)
  • absence de fasciculations (différence avec les atteintes neurogènes)
  • disparition de la réponse idiomusculaire (différence avec les atteintes neurogènes)

Symptômes particuliers

Dystrophie

Début et sexe

Hérédité

Atrophie

Autres lésions

Pronostic

Myopathie de Duchenne

1-6 ans

Hommes

 

1/ 3500 bébés

Liée à X

Ceintures

+ m. axiaux

Svt pseudo-hypertrophie

Myocarde

Insuff. Respi

Scoliose

Retard mental (40%)

À < 12 ans: chaise roulante

A < 20 ans: décès

Existe une forme bénigne (Becker)

Facio-scapulo-humérale

12-20 ans

Autosomal dominant

Face + ceinture scapulaire puis ceinture pelvienne et jambes

Cyphose

Hyperlordose

Handicap modéré

Durée de vie ~N

Myopathie des ceintures

20-40 ans

Autosomal dominant (/récessif)

Ceintures, parfois asymétrique

Myocarde rare même si fqtes anomalies ECG

Très variable!

Mais ++ en chaise roulant à < 40 ans

Maladie de Steinert (dystrophie myotonique de type I)

++ ados / jeunes adultes < 40 ans

 

5/100.000

Autosomal dominant

Myotonie, ++ aux mains, apparaît en 1er!! Puis faiblesse

Cataracte, calvitie, atrophie gonadique, retard mental, cœur/poumons

Évolution lente

Maladie de Thomsen (myotonie congénitale) rare

Premières années de vie

Autosomal dominant (/récessif)

Myotonie

Pseudo-hypertrophie

 

Peu invalidante

Durée de vie ~N

Syndrome myotonique = persistance de la contraction musculaire après une stimulation mécanique ou un effort volontaire (++ aux mains). Ex: maladies de Steinert, de Thomsen.

Etiopathogénies

Anomalies d'un complexe membranaire d'attachement à la matrice extraC

ex: Dystrophie de Duchenne (déficit en dystrophine).

→ faiblesse de la mbrane → lésion lors des mvts → entrée de calcium → mort de la cellule

Concerne surtout les dystrophies touchant les ceintures.

Maladie de Steinert

Expansion de triplets CTG (chr. 19) → phénomène d'anticipation.

Probable toxicité de l'ARNm muté.

Myopathies liées à des maladies mitochondriales

→ caractéristique commune : ophtalmoplégie externe progressive.

Examens complémentaires

Electromyographie

→ potentiels d'unité motrice brefs, de bas voltage, svt polyphasiques

Syndrome myotonique → idem mais en rafales

Biologie

→ augmentation des enzymes musculaires (CPK, aldolases, GOT, GPT, déshydrogénase lactique)

Biopsie musculaire

Si nécessaire. On peut observer:

  • dégénérescence +- nécroses
  • îlots de régénération
  • augmentation du tissu conjonctif (pseudo-hypertrophie)
  • +- des aspects typiques de certaines dystrophies

Tests génétiques

Pour la dystrophine (Duchenne, Becker), la maladie de Steinert (expansions CTG),… Intérêt réduit (pas de tt), à peser au cas par cas au sein d'un conseil génétique.

Diagnostic différentiel

  • Syndrome myotonique → paramyotonie congénitale? (myotonie apparaissant au froid +++)
  • Myopathies métaboliques, polymyosites chroniques, neuropathies périphériques, forme juvénile d'une maladie du motoneurone inférieur
  • !!! Atrophie musculaire cortisonique (grave et fqt !!! Secondaire à une corticoth de longue durée)

Prise en charge thérapeutique - Traitements

Il n'existe pas de tt efficace !

Une corticoth semble pouvoir ralentir la myopathie de Duchenne.

Un syndrome myotonique est parfois amélioré par la quinine (300-600 mg/j), la procaïnamide (2-6g/j), la diphénylhydantoïne (300mg/j).

Soutien psy, kiné et encourager une activité physique raisonnable.

Auteur(s)

Shanan Khairi, MD

Wikimedecine est réalisé dans un but non lucratif et ne dépend d'aucun subside. Sa réalisation a été faite sur fonds propres qui ne suffisent cependant plus à assumer ses frais de fonctionnement sans recourir à la publicité. Pour cette raison, nous demandons à nos lecteurs qui estiment utile qu'il perdure et s'améliore de nous aider au travers de dons ou de l'achat de livres du site.
Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks
Suivez le site
Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter Suivez nous sur dailymotion
Partagez l'article
Partagez l'article sur Facebook