Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks

Kératite : Différence entre versions

Ligne 1 : Ligne 1 :
[[Category:Ophtalmologie]] [[Category:Infectiologie]]<p style="text-align: justify">Une <u>kératite</u> est une inflammation de la cornée. Elle constitue une urgence ophtalmologique relative.</p>
+
<p style="text-align: justify">Une <u>kératite</u> est une inflammation de la cornée. Elle constitue une urgence ophtalmologique relative.</p>
 
== Etiologies ==
 
== Etiologies ==
<p style="text-align: justify">Une kératite peut-être d'origine :</p>
+
{{Modèle:Pub}}<p style="text-align: justify">Une kératite peut-être d'origine :</p>
 
*Infectieuse :
 
*Infectieuse :
 
**Virale : la grande majorité des cas. Généralement bénigne (excepté la kératite herpétique)
 
**Virale : la grande majorité des cas. Généralement bénigne (excepté la kératite herpétique)
Ligne 27 : Ligne 27 :
 
<p style="text-align: justify;">Le diagnostic différentiel est celui d'un [[Oeil rouge|oeil rouge]] douloureux.</p>
 
<p style="text-align: justify;">Le diagnostic différentiel est celui d'un [[Oeil rouge|oeil rouge]] douloureux.</p>
 
== Prise en charge - Traitements ==
 
== Prise en charge - Traitements ==
 
+
{{Modèle:Pub}}
 
*Collyres mydriatiques +- collyres antiseptiques ou antibiotiques (antiviraux si herpétique, acyclovir PO en cas de forme sévère) + cicatrisant. Pansement occlusif en cas de forme sévère. Jamais de corticoïdes.
 
*Collyres mydriatiques +- collyres antiseptiques ou antibiotiques (antiviraux si herpétique, acyclovir PO en cas de forme sévère) + cicatrisant. Pansement occlusif en cas de forme sévère. Jamais de corticoïdes.
 
*A noter que les kératites sur UV ne nécessitent généralement qu'un pansement occlusif de l'oeil atteint et se résolvent spontanément en 24 à 48 heures
 
*A noter que les kératites sur UV ne nécessitent généralement qu'un pansement occlusif de l'oeil atteint et se résolvent spontanément en 24 à 48 heures
Ligne 35 : Ligne 35 :
  
 
[[Utilisateur:Nanash|Shanan Khairi]], MD
 
[[Utilisateur:Nanash|Shanan Khairi]], MD
 +
{{Modèle:Catégorie|Ophtalmologie}}{{Modèle:Catégorie|Infectiologie}}{{Modèle:Catégorie|Urgences}}

Version du 24 février 2016 à 22:14

Une kératite est une inflammation de la cornée. Elle constitue une urgence ophtalmologique relative.

Etiologies

Une kératite peut-être d'origine :

  • Infectieuse :
    • Virale : la grande majorité des cas. Généralement bénigne (excepté la kératite herpétique)
    • Bactérienne, plus rare
  • Traumatique
  • Exposition aux ultra-violets (UV) : ++ séjours en régions montagneuses enneigées sans lunettes de protection, "coups d'arc" (soudure),...

Clinique

  • Sensation de corps étranger, photophobie douloureuse majeure avec céphalées, blépharospasme, larmoiement, diminution de l'acuité visuelle, cercle péricornéen, sécrétions variables
  • Possibles : opacités nodulaires sous-cornéennes, perte de l'intégrité cornéenne visible à la fluorescéine
  • Evolution par poussées en cas de kératite herpétique (vésicules épithéliales → ulcération dendritique typique unique ou multiple → guérison en quelques semaines avec cicatrice blanchâtre épithéliale.
{| align="center" border="0" cellspacing="10" cellpadding="0"
Kératite - cercle périkératique

Kératite - cercle périkératique

| style="width: 50%; text-align: center; vertical-align: top;" | {| align="center" border="0" cellspacing="10" cellpadding="0" |-

| style="text-align: center; max-width: 250px" | Kératite - rétention de fluorescéine sur la zone atteinte

Kératite - rétention de fluorescéine sur la zone atteinte

|} |}

Complications

Kératite bactérienne compliquée (abcès à pneumocoque)

Kératite bactérienne compliquée (abcès à pneumocoque)

Une kératite peut se compliquer d'une ulcération de la cornée ou d'une uvéite antérieure. Plus rarement, particulièrement en cas d'étiologie bactérienne, elle peut se compliquer d'un abcès de cornée.

Diagnostic différentiel

Le diagnostic différentiel est celui d'un oeil rouge douloureux.

Prise en charge - Traitements

  • Collyres mydriatiques +- collyres antiseptiques ou antibiotiques (antiviraux si herpétique, acyclovir PO en cas de forme sévère) + cicatrisant. Pansement occlusif en cas de forme sévère. Jamais de corticoïdes.
  • A noter que les kératites sur UV ne nécessitent généralement qu'un pansement occlusif de l'oeil atteint et se résolvent spontanément en 24 à 48 heures
  • Consultation ophtalmologique selon le degré de l'atteinte (rarement urgent). Référer aux urgences en cas de doute clinique avec un glaucome aigu ou de suspicion de complication.

Auteur(s)

Shanan Khairi, MD