Toux

La toux correspond à l'expulsion, réflexe ou volontaire, brutale et bruyante de l'air des voies respiratoires. Il s'agit d'un motif fréquent de consultation, peu spécifique et témoignant généralement de pathologies bénignes.

Toux chronique ou persistante

Définie comme une toux persistant plus de 3 semaines.

Principales étiologies

  • Etiologies fréquentes (90 à 95% des causes chez l'immunocompétent, parfois associées)
    • Rhinorrhée postérieure +- sinusite
      • Rhinite non allergique
      • Rhinite allergique
      • Sinusitte chronique
    • Bronchite chronique tabagique et autres irritants
    • Asthme
    • Reflux gastro-oesophagien
    • Inhibiteurs de l'enzyme de conversion
    • Bronchite à éosinophiles
  • Etiologies peu fréquentes
    • Infections broncho-pulmonaires :
      • Mycoplasme, chlamydia, coqueluche, tuberculose,…
    • Connectivites :
      • Sjögren, Polychondrite atrophiante,…
    • Vasculites :
      • Horton, Wegener,…
    • Recto-colite ulcéro-hémorragique et maladie de Crohn
    • Iatrogènes :
      • Méthotrexate,…
    • Néoplasie broncho-pulmonaire, tumeur médiastinale (lymphome, thymome)
    • Bronchectasies
    • Amylose trachéo-bronchique
    • Trachéobronchomégalie
    • Trachéobronchopathie ostéoplastique
    • Fibrose pulmonaire, insuffisance cardiaque gauche, embolie ou infarctus pulmonaire, sarcoïdose,…
  • Psychogène (diagnostic d'exclusion ! Evocateur : disparition durant le sommeil, antécédents)

Evaluation clinique 

  • Caractéristiques de la toux : paroxystique ou permanente, sèche ou productive, nocturne, post-prandiale, expectoration sanglante (à considérer comme une hémoptysie). Symptômes associés ?
  • Tabagisme ? Irritants ménagers ou professionnels ? Traitement (inhibiteurs de l'enzyme de conversion) ?
  • Examen clinique à la recherche de signes d'orientation. Un examen clinique strictement normal n'exclut aucune des étiologies fréquentes !

Examens complémentaires 

En l'absence d'étiologie fréquente évidente ou en cas de résistance au traitement probabiliste instauré ou en cas de tabagisme :

  • Radiographie thoracique → à la moindre anomalie : CT-scan thoracique +- fibroscopie
  • Hématogramme et CRP
  • Epreuves fonctionnelles respiratoires (EFR) +- test de provocation à la métacholine en cas de suspicion d'asthme ou de bronchite chronique tabagique.
  • CT-scanner des sinus en cas de suspicion de sinusite résistant au traitement.
  • pH-métrie en cas de reflux gastro-oesophagien résistant à 6 mois de traitement pour confirmation et évaluer l'opportunité d'un geste chirurgical

Examens spécifiques (VS, sérologies, auto-anticorps, CT-scanner thoracique, écho-cœur,…) en cas de clinique évoquant une étiologie rare. 

Toux aiguë

Correspond à une toux évoluant depuis < 3 semaines.

  • Etiologies fréquentes :
    • Infections :
      • Viroses des voies aériennes supérieures et bronchites aiguës (++ virales)
      • Sinusite aiguë (++ bactérienne)
    • Exacerbation et surinfection d'une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
    • Rhinite allergique
  • Etiologies moins fréquentes :
    • Asthme
    • Broncho-pneumonie
    • Embolie pulmonaire
    • Epanchement pleural, décompensation cardiaque gauche,…
    • Coqueluche (Bordetellia pertussis)

L'immense majorité des cas relève d'une origine virale ou allergique. Généralement aucun examen complémentaire n'est nécessaire, leur prescription (D-Dimères, CRP-formule, radiographie thoracique, CT-scanner des sinus, EFR, écho cœur,…) se fera sur base de facteurs de risque (score de Wells, classification GOLD, NYHA,...) et de signes cliniques évoquant certaines étiologies.

Prise en charge thérapeutique - Traitements

Le traitement est étiologique lorsqu'il est possible et souhaitable. Aucune étude n'a objectivé l'efficacité des antitussifs, expectorants, mucolytiques ou antihistaminiques. Ces molécules, qui ont par contre démontré des effets secondaires parfois graves, ne sont donc pas à recommander et sont dans tous les cas à proscrire chez l'enfant, la femme enceinte ou le patient gériatrique.

Auteur(s)

Dr Shanan Khairi, MD