Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks

Surdosages en anticoagulants

Surdosages en antagonistes de la vitamine K (AVK)

→ rechercher et corriger la cause du déséquilibre +

INR < 5 et pas de saignement

Sauter 1 prise → reprise à dose réduite sous contrôle INR

INR 5 – 9 et/ ou saignement minime

Stop AVK + 2 mg vit K PO/SC → INR 1x/j → reprise des AVK à dose réduite lorsque l'INR se rapproche de la zone thérapeutique → ajuster la dose sous contrôle INR

INR > 9 et pas de saignement et compliance

Stop AVK + 5mg vit K PO/SC → INR à H6 → vit K PO SN → reprise des AVK à dose réduite lorsque l'INR se rapproche de la zone thérapeutique → ajuster la dose sous contrôle INR

INR > 9 et saignement minime ou doute sur la compliance

Idem ci-dessus + hospitalisation

INR > 20 et/ ou saignement majeur

Stop AVK + hospitalisation + vit K 10mg IV lent + FFP 10-15ml/kg IV ou PPSB 25U/kg → INR à H6 → vit K IV SN +- FFP/PPSB → reprise des AVK à dose réduite lorsque l'INR se rapproche de la zone thérapeutique → ajuster la dose sous contrôle INR

AVK et chirurgie

Excepté les interventions minimes (extraction dentaire, biopsie superficielle,…) où l'on peut continuer une couverture avec un INR = 2-3, les AVK doivent être interrompus 4j avant une intervention. Le patient sera placé sous HBPM SC 36h après l'arrêt des AVK et jusqu'à 12-18h avant l'intervention.

Pour les porteurs de valve mécanique : héparine dès 24h après l'arrêt des AVK à dose curative, suspension au matin de l'intervention, reprise de l'héparine, relais héparine AVK.

En cas d'intervention urgente, une perf de PPSB peut être utilisée pour restaurer la coagulation.

Indication des AVK

  • Traitement des TVP/EP : en relais précoce de l'HBPM. Cible : INR 2-3
  • Prothèses valvulaires cardiaques :
    • Bioprothèses : couverture durant 3 mois
    • Valves mécaniques : couverture définitive, cible : INR 3-4,5
  • FA : indication selon le CHADS2, cible : INR 2-3
  • Déficits congénitaux en antithrombine/ protéine C/ S + manifestations thrombo-emboliques récidivantes ou avant une opération

Les "nouveaux anticoagulants oraux"

Il n'existe pas d'antidote spécifique de ces anticoagulants. En cas de :

  • Saignement mineur : interrompre traitement / reporter dose suivante de 24h
  • Saigmement modéré : idem + mesures supportives, remplissage et transfusions SN + charbon de bois activé PO si ingestion récente et dagibatran
  • Saignement majeur : idem + envisager Facteur VII recombinant activé / concentrés de prothrombine + envisager hémodialyse / filtration au charbon si dagibatran

Complications hémorragiques sous héparines

Les accidents hémorragiques les plus fqts sont : hématomes rétropéritonéaux/cutanées, HH digestive, hématuries, HH cérébro-méningées.

Antidote ssi manifestation hémorragique : sulfate de protamine, 1mg IV neutralise 100UI d'héparine. Neutraliser 50% de la dernière dose (Qmax 50mg/10min). Moins efficaces sur les HBPM.

Thtombopénies induites par l'héparine

A évoquer si les Pq descendent sous 100.000/mm³ à partir du 5ème jour de tt. Exceptionnel après J21. Association fréquente avec une thrombose artérielle/ veineuse ou une coagulopathie de consommation.

→ arrêt immédiat de l'héparine → relais par danaprold ou lepiradine.

Auteur(s)

Shanan Khairi, MD

Wikimedecine est réalisé dans un but non lucratif et ne dépend d'aucun subside. Sa réalisation a été faite sur fonds propres qui ne suffisent cependant plus à assumer ses frais de fonctionnement sans recourir à la publicité. Pour cette raison, nous demandons à nos lecteurs qui estiment utile qu'il perdure et s'améliore de nous aider au travers de dons ou de l'achat de livres du site.
Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks
Suivez le site
Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter Suivez nous sur dailymotion
Partagez l'article
Partagez l'article sur Facebook