Polyènes

Les polyènes sont des molécules de très grande taille, de grande affinité pour les ergostérols composant la membrane fungique, qui s’associent au sein de la membrane cellulaire pour former un canal transmembranaire induisant des fuites d’ions entrainant la mort de la cellule. Ce sont donc des fungicides dont l’effet est dose-dépendant.

La nystatine n’est disponible qu’en utilisation topique, l’amphotéricine exclusivement en forme intraveineuse. Cette molécule est extrêmement mal supportée (fièvre, chute de tension, …) et est très néphrotoxique. Elle n’est plus disponible sous forme pure mais uniquement intégrée à des complexes lipidiques et liposomes qui en rendent l’administration plus supportable et moins toxique. Le spectre utile est large mais il s’agit rarement du premier choix thérapeutique. 

Auteur(s)

Pr Baudouin Byl, MD, PhD

(Mis en forme, revu et modifié par Dr Shanan Khairi, MD)