Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks

Pneumothorax

Un pneumothorax consiste en l'irruption d'air dans la cavité pleurale.

Etiologies

80% des cas sont "idiopathiques" (spontanés), +++ < 40 ans, + fumeurs

20% sont post-traumatiques accidentels (plaies perforantes)/ iatrogènes (RCP, cathéter veineux central, ventilation mécanique,…)

Clinique

La clinique consiste généralement en une dyspnée avec douleur thoracique respiro-dépendante de survenue brutale. A l'examen on retrouve :

  • une asymétrie d'ampliation thoracique
  • une diminution/ abolition unilatérale du murmure vésiculaire
  • un hypertympanisme unilatéral à la percussion
  • un frémitus vocal diminué unilatéralement

Examens complémentaires

Radiographie thoracique en expiration → disparition de la trame vasculaire

Prise en charge thérapeutique - Traitements

Sous responsabilité chirurgicale.

  • Repos au lit +- analgésiques
  • Si petit décollement pleural avec dyspnée mineure sans insuffisance respiratoire → attendre résolution spontanée avec contrôle radiologique à 24h
  • Si pneumothorax plus important :
    • 02th 4l/minute puis selon gazo
    • Drain trans-thoracique relié à un système d'aspiration :
      • Position semi-assise
      • Drain dans le 5ème espace inter-costal en médio-claviculaire
      • Radiographie de contrôle
    • Hospitalisation en chirurgie pour surveillance et radiographie de contrôle à 12h puis à 36h
  • En cas de large plaie perforante → réparation chirurgicale
  • En cas de > 2 pneumothorax spontanés → prévoir pleurodèse en chirurgie thoracique 

LE PNEUMOTHORAX SOUS TENSION (= SUFFOCANT) est une URGENCE ABSOLUE : il ne faut pas attendre la radiographie thoracique pour traiter !!! Il correspond à un flux unidirectionnel : l'air peut entrer dans l'espace pleural mais ne peut en sortir et s'y accumule. La clinique évolue vers un choc obstructif (compression des gros vaisseaux) avec turgescence jugulaire et déviation médiastinale → dès suspicion : introduction en urgence d'une aiguille de gros calibre (14-16G) dans le 2/3ème espace inter-costal en médio-claviculaire et prise en charge d'un éventuel état de choc. Le diagnostic est confirmé par la fuite d'air. On placera un drain trans-thoracique par la suite, mais il n'y a plus d'urgence.

Auteur(s)

Shanan Khairi, MD

Wikimedecine est réalisé dans un but non lucratif et ne dépend d'aucun subside. Sa réalisation a été faite sur fonds propres qui ne suffisent cependant plus à assumer ses frais de fonctionnement sans recourir à la publicité. Pour cette raison, nous demandons à nos lecteurs qui estiment utile qu'il perdure et s'améliore de nous aider au travers de dons ou de l'achat de livres du site.
Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks
Suivez le site
Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter Suivez nous sur dailymotion
Partagez l'article
Partagez l'article sur Facebook