Pellagre

Plus rare que l'encéphalopathie de Wernicke. Due à un déficit en vit PP = B3 = nicotinamide.

Clinique : confusion, agitation, hallucinations hypertonie oppositionnelle, myoclonies +- érythème cutané (dermatite siégeant sur les zones découvertes… svt confondu avec un bronzage…) +- diarrhée chronique. Les signes neurologiques sont généralement tardifs (++ limités au début à des troubles dépressifs, labilité émotionnelle, bradypsychie).

Traitement : supplémentation en vit PP (50-500 mg/j) + régime riche en tryptophane (ex : lait, œufs,…).

Auteur(s)

Dr Shanan Khairi, MD