Myopathies acquises - myopathies iatrogènes

Fréquentes, toujours y penser. Généralement réversibles à l'arrêt du tt. 

< hypocholestérolémiants (statines et fibrates), chloroquine, colchicine, antirétroviraux (! zidovuline, stavuoline), corticoïdes au long cours, tryptophane (syndrome myalgie-éosinophilie avec asthénie, fièvre, rashs, myalgie, hyperEo),…

Auteur(s)

Dr Shanan Khairi, MD