Méningites chimiques tumorales

Une méningite chimique tumorale est une méningite tumorale ici définie comme une inflammation méningée secondaire à la libération dans les espaces sous-arachnoïdiens du contenu d'une tumeur kystique.

Les tumeurs primitives retrouvées sont habituellement bénignes (ex : kystes (épi)-dermoïdes, craniopharyngiomes,...).

La clinique est dominées par un syndrome méningé et fréquemment des rachialgies associées à des douleurs radiculaires bilatérales ou à bascule. Elle peut évoluer sur un mode chronique ou aiguë récidivant.

L'examen du liquide céphalo-rachidien (LCR) en lumière polarisée peut révéler des débris de kératine et/ ou des cristaux de cholestérol, parfois une protéinorachie élevée. L'IRM cérébrale révèle généralement la lésion responsable.

Le pronostic et la prise en charge thérapeutique dépendent de la nature de la tumeur responsable (simple exérèse en cas de tumeur bénigne).

Auteur(s)

Dr Shanan Khairi, MD

Bibliographie

Bradley WG et al., Neurology in clinical practice, 5th ed., Butterworth-Heinemann, e-dition, 2007

Cambier J et al., Neurologie, 13e édition, Masson, 2012

Osborn AG, Diagnostic imaging : brain, Amirsys, USA, 2d ed., 2009

Pradat PF, Méningites chroniques, Encycl Méd Chir (Elsevier), Neurologie, 17-160-C-30, 2002