Intoxication aiguë aux dérivés de l'ergot

! L'ergotisme peut apparaître même aux doses usuelles (sensibilité), particulièrement en cas de polymédication (interactions) !

  • Clinique : N+, V+, ischémie des extrémités, myalgies, gangrène, céphalées, délire, troubles de la conscience, convulsions, hémiplégie.
  • Traitement :
    • Arrêt de tous les médocs possibles
    • Charbon activé dans l'heure
    • Hyperhydratation, antalggiques, vasodilatateurs si signes ischémiques (trinitrine en perf continue/ nifédipinee/ nitroprussiate/ prazosine/ captopril).

Auteur(s)

Dr Shanan Khairi, MD