Intoxication aiguë aux antidépresseurs polycycliques et apparentés

Temps de latence de 1-4h entre la prise médicamenteuse et l'apparition de symptômes. Aggravation tardive possible. Association fréquente à d'autres psychotropes. La clinique associe à des degrés divers :

  • Syndrome anticholinergique : quasi-constant en cas d'intoxs graves, très évocateur
  • Syndrome sérotoninergique
  • Troubles cardiovasculaires : cf effets des stabilisateurs de membrane (rares pour les tricycliques du 2ème groupe)

Facteurs de gravité :

  • Hypoxémie / hypercapnie
  • Convulsions, coma
  • Dose > 0,5-1g (! les effets de doses minimes de plusieurs antidépresseurs s'additionnent !). Proonostic vital engagé si > 2g
  • QRS > 0,16 sec
  • Association à des IMAO (risque de labilité tensionnelle, troubles thermiques, convulsions)

Auteur(s)

Dr Shanan Khairi, MD