Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks

Intoxication aiguë aux anticholinergiques

  • Clinique du syndrome anticholinergique
    • Syndrome atropinique : mydriase aréactive, bouche sèche, face rouge, rétention urinaire, hyperthermie, tachycardie sinusale, parole bredouillante
    • Encéphalopathie associant agitation, confusion, hallus, convulsions
    • Intoxs graves → coma, collapsus, insuffisance respi, hyperthermie maligne
  • Traitement
    • Décontamination digestive précoce (charbon activé), sonde urinaire, correction des troubles hydroélectriques
    • Si agitation / convulsion → benzos (JAMAIS de neuroleptiques !), intubation si convulsions répétées
    • Hyperthermie → enveloppement humide (glaçage)
    • Encéphalopathie / tachycardie sinusale → utilisation controversée de la physostigmine

Auteur(s)

Shanan Khairi, MD

Wikimedecine est réalisé dans un but non lucratif et ne dépend d'aucun subside. Sa réalisation a été faite sur fonds propres qui ne suffisent cependant plus à assumer ses frais de fonctionnement sans recourir à la publicité. Pour cette raison, nous demandons à nos lecteurs qui estiment utile qu'il perdure et s'améliore de nous aider au travers de dons ou de l'achat de livres du site.
Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks
Suivez le site
Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter Suivez nous sur dailymotion
Partagez l'article
Partagez l'article sur Facebook