Intoxication aiguë aux anti-histaminiques

Clinique :

  • Troubles neuropsychiatriques : agitation, hallus, ataxie, incoordination, syndrome extrapyramidal, coma (++ phénothiazines), convulsions
  • Syndrome atropinique : mydriase, tachyccardie, chaleur/ fièvre, rougeur du viage, muqueuses sèches, rétention urinaire

Traitement : symptomatique + décontamination digestive dans l'heure suivant l'ingestion

Auteur(s)

Dr Shanan Khairi, MD