Intoxication aiguë à l'acide acetylsalicylique (AAS)

  • Clinique
    • Hyperventilation avec alcalose respi → alcalose respi + acidose métabolique → acidose mixte
    • N+, V+, épigastralgies, hématémèse, fièvre, déshydratation globale, IRA, diminution du taux de prothrombine, hypoK, encéphalopathie (avec céphalées, vertiges, hypoacousie, acouphènes) puis coma tardif chez l'adulte. Hypoglycémies rares chez l'adulte. ARDS rare.
  • Critères de gravité
    • Enfants/ vieillards, troubles de la conscience, convulsions,  dose > 10-15g, concentration plasmatique > 500mg/l (envisager dialyse si > 900mg/l)
  • Traitement
    • Salicylémie 1x/ 4-6h tant que 2 dosages successifs n'ont pas montré une concentration décroissante et < 400mg/l (NB : l'hémoconcentration sur déshydratation surestime la salicylémie et une recharge volémique trop rapide la sous-estime)
    • Correction de la déshydratation
    • pH < 7,2 → bicar de Na
    • Trouble de la conscience → 50-100ml de glucosé 30%
    • Hyperthermie → enveloppement humide (glaçage)
    • pH urinaire > 6 avec salicylémie > 400 mg/l → alcalanisation des urines 500ml de bicar isotonique + 2g de KCl en 2h. Eventuellement à répéter.
    • Intubation + ventilation assistée si : acidose mixte (épuisement respi) / trouble de la conscience/ convulsions
    • Clinique grave + salicylémie > 1g/l → dialyse

Auteur(s)

Dr Shanan Khairi, MD