Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks

Hémoptysie

Une hémoptysie est définie comme une expectoration de sang en provenance des voies aériennes sous-glottiques.

Principales étiologies

  • Origine broncho-pulmonaire
    • Tumeurs (hémoptysies souvent minimes): cancer bronchique primitif, métastases, carcinoïdes, hamartochondrome, schwannomes, lipome, pseudo-tumeurs inflammatoires,…
    • Tuberculose (hémoptysies souvent graves) active ou non (par le biais d'une hypervascularisation bronchique)
    • Autres infections bactériennes, virales, mycotiques (aspergillose ++ chez l'immunodéprimé)
    • Bronchectasies (antécédents de bronchopneumopathie chronique obstructive, mucoviscidose, dyskinésie ciliaire, infections répétées,… ++)
    • Bronchite chronique +- surinfection… demeure un diagnostic d'exclusion
    • Secondaire à une maladie systémique : sarcoïdose, Goodpasture, Wegener, polyangéite microscopique, lupus, hémosidérose pulmonaire, Behçet, Takayasu, amyloses
    • Divers : inhalation de cocaïne, silicose, endométriose pulmonaire/ splénose thoracique (exceptionnels)
  • Origine cardio-vasculaire (à évoquer si survenue à l'effort ++)
    • Sténose mitrale
    • Insuffisance ventriculaire gauche
    • Cardiopathies congénitales
    • Embolie pulmonaire
    • Anévrismes artériels pulmonaires/ bronchiques/ des gros vaisseaux
    • Agénésies pulmonaires
    • Fistules artério-veineuses pulmonaires
    • Hypertension pulmonaire sévère
    • Séquestrations pulmonaires
    • Rares : hypertension artérielle, hypertension portale
  • Troubles de l'hémostase héréditaires ou acquis, traitements anticoagulants/ thrombolytiques/ antiagrégants
  • Greffés pulmonaires
  • Traumatiques, actes invasifs, corps étrangers
  • Hémoptysies idiopathiques (si aucune étiologie n'est retrouvée en cas d'hémoptysie chez un fumeur de > 40 ans → surveillance rapprochée durant les années suivantes)

Clinique

Il s'agit typiquement d'un rejet par la bouche (et/ ou du nez) de sang rouge vif au cours d'un effort de toux +- angoisse, chaleur rétrosternale, chatouillement laryngé, goût métallique dans la bouche.

Diagnostic différentiel

Cependant, la distinction avec une hématémèse, un épistaxis ou un saignement stomatologique n'est pas toujours aisée.

Examens complémentaires

EA

Schéma de prise en charge thérapeutique - Traitements

Hémoptysie - Schéma de prise en charge en urgence

Hémoptysie - Schéma de prise en charge en urgence

Auteur(s)

Shanan Khairi, MD

Wikimedecine est réalisé dans un but non lucratif et ne dépend d'aucun subside. Sa réalisation a été faite sur fonds propres qui ne suffisent cependant plus à assumer ses frais de fonctionnement sans recourir à la publicité. Pour cette raison, nous demandons à nos lecteurs qui estiment utile qu'il perdure et s'améliore de nous aider au travers de dons ou de l'achat de livres du site.
Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks
Suivez le site
Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter Suivez nous sur dailymotion
Partagez l'article
Partagez l'article sur Facebook