Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks

Fait divers impliquant Mr Pire - Lettre ouverte au bourgmestre de la ville de Bruxelles et à son échevin de l'égalité des chances

Les droits des uns ne s'arrêtent plus où commencent ceux des autres...

Monsieur le Bourgmestre,

Monsieur l'Echevin de l'égalité des chances,

 

Résident et électeur de la ville de Bruxelles, je me permet de vous interpeller quant à un fait divers impliquant monsieur Jean-Marie Pire, chef du protocole de notre commune, abondamment relayé ce jour par la presse1.

 

Je suis athée. Je suis laïc. J'ai cependant vu avec tristesse et crainte la Belgique et la France devenir les seuls pays au monde à interdire le port du niqab dans l'espace public par un vote unanime à l'exception d'une voix de leurs députés. Tout d'abord parce que la limitation des libertés individuelles ne peut être justifiée à mon sens que de par la protection d'autrui. Criminaliser les femmes portant le niqab ne me semblait pas répondre à cette condition, sentiment partagé par Amnesty International, Human Rights Watch et la Fédération Internationale des Ligues des droits de l'Homme. Ensuite parce que l'adoption de cette loi, visant explicitement le niqab dans les discours mais hypocritement toute façon de se cacher le visage dans les textes pour éviter de se voir déclarer anti-constitutionnelle, me semblait plus traduire une banalisation des sentiments xénophobes dans notre société que toute autre préoccupation et ne pouvoir qu'aboutir à renforcer ces sentiments. Malheureusement, ces craintes se sont avérées justifiées : les manifestations hostiles envers les étrangers et musulmans, ou perçus comme tels, n'ont cessées de croître ces dernières années dans une relative impunité comme en témoignent les dernières études conjointes ou isolées de l'ULB et de l'UCL relatives aux discriminations.

 

La loi est bien sûr à respecter, qu'on l'approuve ou pas, et nul n'est sensé l'ignorer. Qu'on soit citoyen belge ou touriste. Celui qui l'enfreint doit être prêt à en répondre. Le port du niqab est de fait interdit, dont acte. Mais qu'un haut fonctionnaire communal se permette d'agresser physiquement, en lui arrachant son niqab et lui infligeant de légères blessures sur la voie publique, une touriste qui ne le menaçait nullement, sous quelque prétexte que ce soit, n'est pas tolérable. Qui plus est, malgré son intention proclamée de seulement avoir voulu faire respecter la loi, on peut légitimement s'interroger sur les motivations de cette agression. Monsieur Pire agresse-t-il physiquement tout conducteur en contravention ? Ou réserve-t-il ce comportement aux femmes portant le niqab ?

 

Dans tous les cas de figure, son comportement et ses déclarations tel que relayés par la presse sont injustifiables et semblent difficilement compatibles avec les fonctions qu'il occupe dans votre administration. Il a par ailleurs déjà suscité un torrent de commentaires ouvertement islamophobes et xénophobes le félicitant sur les forum de nos journaux, certains promettant de l'imiter... Quel exemple pour la population...

 

Les articles de presse ne reflétant pas toujours la réalité, j'espère que vous veillerez à faire la lumière sur cet événement et prendrez les mesures disciplinaires qui s'imposeraient le cas échéant.

 

Veuillez agréer, monsieur le Bourgmestre, monsieur l'Echevin de l'égalité des chances, l'expression de mes sentiments les meilleurs,


1Voir notamment : Brussels parket onderzoekt nikab-incident met Qatarese prinses, Het laatste nieuws, 18/08/2014Bruxelles : le chef du protocole arrache le niqab d'une princesse qatarie, RTBF, 18/08/2014; Belgium diplomat specialising in protocol is arrested for tearing full-face veil off a Qatari princess, Daily Mail, 19/08/2014

Auteur(s)

Shanan Khairi, MD

Août 2014


Lettre adressée le 18/08/2014 à Yvan Mayeur, bourgmestre de la ville de Bruxelles, et Mohamed Ouriaghli, échevin de l'égalité des chances de la ville de Bruxelles.

Publié dans Le Nouvel Observateur - Le Plus le 21/08/2014 et Le Grand Soir le 22/08/2014 

Wikimedecine est réalisé dans un but non lucratif et ne dépend d'aucun subside. Sa réalisation a été faite sur fonds propres qui ne suffisent cependant plus à assumer ses frais de fonctionnement sans recourir à la publicité. Pour cette raison, nous demandons à nos lecteurs qui estiment utile qu'il perdure et s'améliore de nous aider au travers de dons ou de l'achat de livres du site.
Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks
Suivez le site
Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter Suivez nous sur dailymotion
Partagez l'article
Partagez l'article sur Facebook