Epilogue - Du racisme, du repli communautaire, de la criminalité et du terrorisme

Bien que cela dépasse largement le propos de ces courts billets, il n'est pas possible de faire l'impasse sur le sujet qui a saturé le débat public en 2015 au côté de "la crise des migrants" : le terrorisme. Ou plutôt le terrorisme commis au nom de l'islam sur le territoire européen. Il faut le rappeler, l'Europe contemporaine, dont la mémoire collective est bien courte, a toujours connu le terrorisme, et, selon Europol, plus de 90% des attentats perpétrés aujourd'hui sur son sol ne sont pas l'oeuvre de musulmans mais d'autonomistes ou de radicaux politiques.

 

C'est cependant ce terrorisme qui nous pose le plus questions. Parce qu'il est perçu comme importé. Parce qu'il est majoritairement l'oeuvre "d'immigrés de deuxième ou troisième génération" dont l'identité européenne est aussitôt niée. Parce qu'il soulève la crainte fantasmatique de voir des millions de musulmans européens se transformer en bombes humaines. Parce qu'il est un révélateur des dérives sociales et communautaires de l'Union Européenne. Parce qu'il est en plein développement et de plus en plus violent. Parce que leurs auteurs sont autant des délinquants de droits communs que des surdiplômés sous-employés (dont "même" un médecin...).

 

Cela mériterait plus de développements.

 

On peut cependant déjà affirmer que la réponse ne pourra pas être uniquement militaire ou sécuritaire. Que les sociétés européennes devront s'interroger sur les ségrégations ethniques qu'elles connaissent toujours de fait. Sur les nouvelles générations qui, contrairement à leurs parents, n'acceptent pas l'inégalité. Sur les replis communautaires ayant entraîné l'émergence de véritables sociétés parallèles dont la haine mutuelle va croissante. Sur sa politique économique qui, pour préserver les patrimoines constitués d'une population vieillissante, confine la jeunesse au désoeuvrement, au travail précarisé ou à la délinquance.

 

Il semble malheureusement qu'on prenne un tout autre chemin...