Echinocandines

Les échinocandines sont les plus récents des antifungiques. Elles inhibent spécifiquement la synthèse de b-1,3 D-glucan, portent atteinte à la paroi fungique et induisent une instabilité osmotique et la lyse de la cellule. Elles sont bien tolérées (car la cible est exclusivement fungique et les cellules humaines ne contiennent pas de b 1,3 D-glucan) mais nombreuses interactions médicamenteuses.

Spectre : actives sur Aspergillus (statique), et Candida (fungicide).

Pas de résistance croisée avec souches résistantes au fluconazole, ampho B ou flucytosine.

Molécules disponibles : caspofungine, anidulafungine et micafungine.

Auteur(s)

Pr Baudouin Byl, MD, PhD

(Mis en forme, revu et modifié par Dr Shanan Khairi, MD)