Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks

D'un médecin bloqué par des manifestants et d'un décès - Lettre ouverte au secrétaire général de la FGTB

Blocage des voies routières dans la région de Liège par des manifestants
Monsieur le Secrétaire Général,

Monsieur le Président,

 

Médecin et affilié au syndicat FGTB que vous dirigez, j'ai été particulièrement attristé par le décès d'une touriste danoise d'une rupture d'anévrisme ce 19 octobre au Centre Hospitalier d'Hermalle. Particulièrement car comme vous le savez, le chirurgien compétent de garde appelable s'est trouvé retardé de 45 minutes par des manifestants de notre syndicat bloquant les axes routiers de la région liégeoise, jusqu'aux voies d'urgence, et n'a pu finalement parvenir à destination qu'à l'aide d'une escorte de policiers motorisés. Il se fait que dans une telle situation, chaque minute qui passe amenuise le pourcentage de survie. Il se fait que la patiente est décédée. Il se fait qu'il sera difficile, voire impossible, d'établir si elle aurait survécu sans ce retard thérapeutique.

 

Si cet événement est tragique, vos réactions me sont apparues consternantes. Vos premiers communiqués rejettent d'emblée toute responsabilité et la portent sur le chirurgien et l'hôpital. Vous déclariez ainsi "Je viens d'apprendre avec stupéfaction que dans de tels cas d'urgences l'hôpital n'a pas de plan B (...) Si cet hôpital n'est pas capable de dédoubler un chirurgien de garde, alors c'est cet hôpital qui a un problème de fonctionnement". Il a fallu 48 heures pour que le syndicat présente de simples condoléances à la famille sans condamner en aucune manière l'entrave qui a été faite à l'exercice médical.

 

Vous me semblez pour le moins mal informés. Pour rappel, la procédure mise en oeuvre par cet hôpital était totalement conforme aux usages et prescriptions légales. Et, non, les médecins de garde appelables ne se "dédoublent pas" au gré des actions syndicales. Nulle part dans le monde. Et, dans les cas tout à fait extraordinaires (décès du médecin appelé, catastrophe naturelle, accident,...) où un médecin appelable ne peut assumer son rôle de garde, le patient est transféré dans une autre institution ou le pouvoir judiciaire réquisitionne un autre médecin compétent disponible. L'organisation hospitalière a donc fonctionné correctement et toute tentative de lui jeter l'opprobre n'est qu'indignité.

 

La liberté d'organisation syndicale, le droit de grève et le droit de manifester ne sauraient nullement être remis en question. Les réactions de notre Premier Ministre, Charles Michel, en ce sens sont ineptes et ne peuvent que susciter le mépris. Cependant, les services d'urgence ne peuvent en aucune circonstance être entravés. D'autre part, toute entrave à l'exercice médical est reconnue, qu'elle ait ou non des conséquences dommageables, comme une infraction par notre code pénal. Au-delà des arguties juridiques, cela semble également une évidence morale. Ces différents impératifs sont, il est vrai, parfois difficiles à concilier.

 

Notre syndicat s'honorerait donc à mon sens à exprimer des condoléances et des regrets sans réserve aucune quant à cet événement. A tenter d'en tirer des leçons quant aux dispositions à adopter lors de telles manifestations. A rappeler à l'ensemble de nos camarades que les bandes d'urgences des axes routiers et toute autre voie d'accès exceptionnel ne devraient jamais être bloquées. Vos déclarations ne me semblent malheureusement pas aller en ce sens.

 

Veuillez agréer, Monsieur le Secrétaire Général, Monsieur le Président, l'expression de mes sentiments les meilleurs,

Auteur(s)

Shanan Khairi, MD

Octobre 2015


Courrier adressé le 22/10/2015 à Marc Goblet, secrétaire général de la Fédération Générale du Travail de Belgique, et Francis Gomez, président de la Fédération Syndicale des Métallurgistes des Provinces de Liège-Luxembourg.

Wikimedecine est réalisé dans un but non lucratif et ne dépend d'aucun subside. Sa réalisation a été faite sur fonds propres qui ne suffisent cependant plus à assumer ses frais de fonctionnement sans recourir à la publicité. Pour cette raison, nous demandons à nos lecteurs qui estiment utile qu'il perdure et s'améliore de nous aider au travers de dons ou de l'achat de livres du site.
Découvrez nos livres et ebooksDécouvrez nos livres et ebooks
Suivez le site
Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter Suivez nous sur dailymotion
Partagez l'article
Partagez l'article sur Facebook