Acide acétylsalicylique, IEC, statines et risque cardio-vasculaire

L'acide acétylsalicylique (AAS), les inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC) et les statines ont démontré réduire la morbi-mortalité à long terme en prévention cardio-vasculaire primaire chez les patients à haut risque. Les revues épidémiologiques démontrent que ces molécules sont sur-prescrites chez des patients à risque faible et sous-prescrites chez les patients à risque élevé.

Cependant, chez les plus de 70 ans, l'EBM, bien que plaidant pour la même attitude que chez les patients moins âgés, est faible. A corréler donc aux risques iatrogènes, à l'espérance de vie et au degré d'autonomie du patient.

Risque cardio-vasculaire

Sont considérés comme à :

  • Très haut risque cardio-vasculaire :
    • Une pathologie cardio-vasculaire documentée : syndrome coronarien, revascularisation artérielle, accident vasculaire cérébral ischémique, artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI), sténoses carotidiennes significatives
    • Diabète avec au moins un autre facteur de risque cardio-vasculaire (tabagisme, hypertension artérielle, dyslipidémie, albuminurie, antécédent familial de pathologie cardio-vasculaire prématurée), ou une atteinte d'un organe cible (y compris une micro-albuminurie)
    • Insuffisance rénale chronique (IRC) avec GFR < 30 ml/ minute/ 1,73 m2
    • Risque de décès sur pathologie cardio-vasculaire à 10 ans > 10% (cf European Score ou outil équivalant)
  • Haut risque cardio-vasculaire :
    • Dyslipidémie familiale ou hypertension artérielle sévère
    • Diabète isolé et sans atteinte d'un organe cible
    • Insuffisance rénale chronique avec GFR 30 à 59 ml/ minute/ 1,73 m2 
    • Risque de décès sur pathologie cardio-vasculaire à 10 ans entre 5 et 10% (cf European Score ou outil équivalant)
  • Risque cardio-vasculaire modéré :
    • Risque de décès sur pathologie cardio-vasculaire à 10 ans entre 1 et 5% (cf European Score ou outil équivalant)
  • Risque cardio-vasculaire faible : ceux n'entrant pas dans les autres catégories

Il n'y a jamais d'indication de prescription en prévention cardio-vasculaire primaire pour les patients à risque faible à modéré.

Acide acétylsalicylique

Globalement, réduit le risque d'événement cardio-vasculaire de ≈ 10% et augmente le risque d'hémorragie digestive de 0,1-0,5% / an → recommandations = AAS 80 à 160 mg/ jour chez :

  • Patients à très haut risque cardio-vasculaire de > 50 ans (hommes) ou 60 ans (femmes)
  • A envisager chez les autres patients à très haut risque cardio-vasculaire

Contre-indication relative à évaluer : antécédents hémorragiques.

Inhibiteurs de l'enzyme de conversion

Indication de principe si :

  • Patient à très haut risque cardio-vasculaire
  • Patient avec insuffisance cardiaque ou antécédent d'infarctus myocardique ou cardiomyopathie dilatée
  • Patient avec hypertension artérielle et atteinte d'un organe cible

Statines

Indication chez les patients à très haut risque cardio-vasculaire, dyslipidémie familiale, cholestérol au dessus des normes avec échec des mesures hygiéno-diététiques à 1 mois. A envisager chez les autres diabétiques.

Auteur(s)

Dr Shanan Khairi, MD